Les artistes

Formé à la prestigieuse école d'Arts Décoratifs Camondo, en design et architecture, Jacques Chauchat a commencé à travailler pendant une dizaine d'années comme décorateur sur de nombreuses productions de théâtre et d’opéra dans toute l’Europe, au coté du célèbre peintre et scénographe argentin Roberto Platé. Avant de se consacrer pleinement à la peinture et d’élargir par la suite son activité à la gravure, la construction de machines et la scénographie notamment avec le musicien Fantazio.

« Être dans l'atelier pour la Peinture et la Sculpture de lumière. Travail de surface, comme une peau, frontière symbolique intérieur extérieur, lieu en lui-même. Travail sur la surface tendue de la toile blanche, créer l'espace à partir de rapports de tons, faire apparaître, retenir, laisser affleurer par le geste qui sait. Travailler la surface de papier végétal, papier issu de cueillette et de cuisson de végétaux avec lesquels nous vivons, surface qui prend l'espace par le papier qui joue avec la lumière, la laisse passer ou la capture » (Nathalie MillPa).

"Conçues à partir de matériaux chargés d’une histoire propre et récupérés au hasard, les compositions de Jean Branciard sont de véritables véhicules de rêves éveillés. Elles invitent à bien des voyages sur plusieurs niveaux, en embrassant déjà l’objet dans une globalité où votre imaginaire dessinera ses propres contours, ou en se laissant aspirer par les innombrables évocations proposées, à votre insu par les multiples composants qui la façonnent et lui donnent une âme." Myriam Liaudet ,chargée des expositions à la MJC du Vieux Lyon

Michel Corbex travaille différents matériaux, tel que le goudron, la poudre d’ardoise, la cire, l’acrylique. L’énergie vitale et l’inconscient constituent le moteur et le sens de son travail. Ses tableaux résultent de sa gestuelle et aussi des divers comportements de la matière et des couleurs.

"Bien que sa matière de prédilection soit depuis des années la pierre, le sculpteur revient régulièrement vers le bois. Quelle que soit la matière utilisée, la recherche reste constante. Les volumes sont simples, les formes basiques. Ses sculptures se construisent par l’évidement, générant des espaces intérieurs complexes. Plus que la matière, Jean-Michel Debilly cherche à sculpter le vide." Sylvie Callet

Auteur, compositeur, interprète, leader du groupe Les Fourmis dans les Mains, Laurent Fellot est aussi peintre et illustrateur

Artiste peintre, vit et travaille à Lyon (Rhône) Professeur à l’Ecole d’Art Appliqué de la ville de Lyon et aux Beaux Arts de Lyon

Artiste viennoise

« Quand il bat la campagne, c'est pour traquer les décharges, comme d'autres les champignons ou les mûres des buissons. Ressorts de matelas ravagés, bidons déformés, ustensiles aux lambeaux oxydés, mécaniques désossées, il empile tous ces précieux trésors dans le capharnaüm de son atelier. Un jour, de quatre boites de conserve rouillées, trois couvercles du même métal, un fragment de tôle et quelques fils de fer, naîtra un fascinant batteur de jazz dont les sept bras vous emporteront dans un fascinant solo. Au fil des ans, la «métal-morphose» vire à l'abstrait: de support, le socle devient sculpture, couronnée d'une touche figurative comme cet étourneau ou ce dresseur de cheval ailé perchés sur les élancements d'une improbable lanterne magique chinoise constellée de médailles aux idéogrammes rongés. Parfois, comme son maître Yankel, le sculpteur se fait peintre, dans d'étonnants «assemblages de déchets» alliant bois et fer sur des aplats colorés où dominent souvent le bleu et le rouge. » Michel Texier

Christophe Martin, peintre français, établi en Bourgogne depuis 2006, s’est d’abord fait connaître à Paris en tant peintre décorateur ( www.paris-arts-decoratifs.com ). L’exercice de ce métier d’art dans le cadre de la décoration d’intérieur lui permet de poursuivre de façon indépendante un travail artistique personnel, dans un contexte peu favorable à la peinture. Ses personnages sont montrés sans faux-semblant et servent de prétexte à l’élaboration d’un univers onirique.

Zwy Milshtein est né dans la ville moldave de Kichinev en 1934. Encore roumaine, la ville passe sous contrôle soviétique en 1944. De 1943 à 1944, il fait des études de peinture au Palais des Pionniers, Tiflis (Géorgie) puis en 1946, à Bucarest avec le peintre George Ștefănescu, Milshtein part en 1947 en Israël avec son frère et sa mère via Chypre, où il étudie la sculpture avec Ben-Tsvi. En 1948, en Israël, il étudie avec les peintres Raitler, Avni, Ardon, Mokady. Jusqu'à 1956, il y vit avec Yochewed Kashi, première femme parachutiste de l'état d'Israël et ils ont un fils, Oury Milshtein, né en 1957 à Paris. En 1956 : il reçoit une bourse d'études de la Norman Foundation qui lui permet de se rendre à Paris. Il y reste de nombreuses années et depuis 2007 Milshtein a son atelier dans le Rhône à Gleizé où il vit également.

Hubert MUNIER est né en 1948 à Besançon Il vit et travaille à Beaujeu (69)

“Les espaces où je me promène sont pas seulement ruraux et physiques, ils sont aussi culturels, historiques, liés à l’histoire de la peinture dans une tradition du paysage occidental-ainsi que mentaux. Il y a d’abord les émotions vraies, des déambulations à travers des paysages réels (Bourgogne, Vercors, Pyrénées) à des moments particuliers du jour et des saisons (éclairages précis,…). Quelques croquis, des photos, me permettent ensuite de retrouver à l’atelier ces émotions fugaces et de créer des images reconstruites et figées sur de grands formats carrés dont l’immobilité hape le spectateur et le projete dans une contemplation meditative et introspective, symbolisant mon rapport spirituel au paysage et mes craintes que ce monde là ne disparaisse à jamais.” Numa Droz

Né en 1960 " Colleur sur Paris, là, là, là depuis 1991 et pochoiriste tout support depuis 2004, j'envisage cette activité comme un engagement poétique..." Pedrô! - juillet 2010

Juan Pablo de Ayguavives alias POPAY est un artiste français. Graffeur, peintre et graphiste, il est né à Barcelone le 27 novembre 1971. Il vit et travaille actuellement en région parisienne. Popay est actuellement une des figures incontournables du Street art.

Vit et travaille à Berlin

SP 38 : Sylvain Périer, dit SP 38, est un artiste peintre français né en 1960 à Coutances, en Normandie. Dans la lignée du mouvement de la figuration libre, ce street artiste, colleur d'affiches et performeur, a réalisé des œuvres à travers de nombreux pays

Formé aux techniques de restauration d'œuvres d’art religieuses, il ne cesse de détourner et de repenser ces techniques pour créer son propre univers. Chacune de ses œuvres est le résultat d'un long processus développé à partir de la superposition de différents matériaux de base (craie, colle, pigments) associés à différents objets (anciens documents, photographies, jouets ...)

"Ce qui m’intéresse est le fait que les gens se posent des questions devant l’objet. Pas forcément sur la façon dont l’objet peut être fait dans l’atelier mais simplement le fait de ne pas reconnaître tout de suite un objet et de pouvoir se dire : " pourquoi pas, si ça fonctionne..." J’aime que l’objet bouscule l’esthétique familière."

Né en Allemagne en 1945, Winfried Veit est peintre et sculpteur. De 1962 à 1970, maîtrise de céramiste et Beaux-Arts de Karisruhe. De 1970 à 1974, initie des enfants du Quart Monde à la céramique (fresques murales de Pierrelaye, Méry, Noisy) et dans le même temps, élève libre aux Beaux-Arts de Paris. Actuellement, vit et travaille à Saint-Julien Molin-Molette (France)

Peintre née au kazakhstan, Aigerim Weimer est arrivée en Allemagne à l'adolescence. Elle développe un style très personnel - encre noir et blanc ou couleur, collage - qui lui permet de créer un monde plein de symboles et de créatures mythologiques réinterprétés. Elle nous offre un aperçu de ce qui est caché sous la surface de la normalité.